Wow ... Cats : oui, je suis une blogueuse à chats !

Publié le par Wow Mum

En furetant sur la blogosphère, j'ai réalisé que nombreuses sont les blogueuses ayant des chats !

De fil en aiguille, j'ai découvert le blog de Cécile Anna qui a initié une Team Blogueuse à Chat !

Et bien...oui ! J'avoue, j'en suis !

Et pour cause, l'un de mes premiers articles lors de la création du blog fut dédié à mes poilus qui ont été géniaux durant ma grossesse et continuent d'être mes petites boules d'amour !

Dans cet article, je rappelle que grossesse et chat(s) sont totalement compatibles et fort heureusement !

Je les considère tous les deux comme mes premiers bébés.

J'ai vécue quasiment toute ma vie avec des chats. Au début de ma vie de jeune adulte, lorsque j'ai quitté le nid familial, je me suis retrouvée seule dans un studio. La présence de ma minette écaille de tortue et cocktail des prairies me manquait énormément. Toutefois, il n'était pas envisageable d'adopter un chaton. Et puis quel chaton?

Je me suis souvenue d'une exposition féline à Troyes et de chats somptueux, un tantinet snobinards et conscients de leur allure majestueuse ! Et cette juge anglaise à propos d'une chattoune : "She has a smilling expression on her face !"

J'ai donc patienté, tout en gardant en mémoire le nom de cette race de matous : le chat des forêts norvégiennes !!

Lorsque s'approchait la perspective de quitter mon studio, j'ai débuté mes recherches de chatons norvégiens. A ce propos, il faut A-B-S-O-L-U-M-E-N-T (j'insiste vraiment!) visiter les éleveurs car on trouve de tout et pas que du bon !

Je me souviens d'un élevage absolument atroce, en termes d'hygiène, de volume et diversité de races de chats par rapport à l'espace, et absolument pas sociabilisés et pour cause : les "éleveurs" (si on peut appeler çà comme çà!) faisaient du business de chats, pas de l'élevage !

Des indices pour un bon éleveur :

1. pour commencer, il ne doit y avoir une palanquée de minous et une seule race (max 2 différentes) : cela doit rester à dimension humaine et surtout permettre une sociabilisation familiale. Donc il faut proscrire les élevages au-delà de 15 minous (chatons inclus), à mon sens.

2. l'éleveur doit vous recevoir et vous présenter toute son installation. Vérifier si vous voyez des animaux malades ou en mauvaise santé ou si l'hygiène laisse à désirer.

3. le chaton doit être sevré et éduqué par sa mère, donc à compter de 3 mois.

4. le chaton doit avoir reçu a minima sa primo-vaccination, voire le rappel, et tout doit être mentionné dans son carnet de santé qui doit vous être remis. Certains éleveurs vous montreront même que les parents ont été testés contre la leucose et autres maladies félines.

5. s'il s'agit d'un chat de race, ses papiers du L.O.O.F (livre officiel des origines félines) doivent vous être remis.

Baikal, mon chat norvégien, je l'ai adopté auprès d'une éleveuse. Je l'ai attendu tellement longtemps ! L'attente de la période de sevrage des 3 mois fut comme celle d'une grossesse : je suis allée chaque semaine le voir, pour le faire jouer, le câliner ! J'étais tellement émue que de la pluie a perlé au bord de mes cils lorsque j'ai enfin pu l'emmener à la maison ... J'ai failli le renommer Goldorak car ses pattes étaient énormes par rapport à son corps. Mais finalement, son nom lui va comme un gant !

Cayenne, mon bengal, ce fut une histoire...la sienne d'abord. Triste.

Chaton adopté à 3 mois par une famille avec enfants auprès d'une éleveuse, qui lui fut rendu après avoir été traumatisé par de mauvais traitements : oui, il n'est pas une peluche mais cette famille ne comprenait pas qu'il ait peur loin des siens et se prostre les premiers jours. Alors ils ont été brutaux et donc complètement C**S ...

Il avait donc une attitude extrêmement craintive.

Cette éleveuse ne pouvant le conserver dans son élevage, l'a fait opérer et a cherché à le replacer dans une famille.

Au début, je n'étais pas certaine de vouloir un autre chat, de peur que Baikal soit jaloux. Mais finalement, j'ai cédé.

Je revois Cayenne, si petit chaton de 6 mois, tout déplumé, tout tremblant et craintif, sans une once d'agressivité en dépit de son histoire ...

Si je vous dis qu'il m'a littéralement percé le coeur, me croyez-vous?

Il m'a lancé un regard droit dans l'âme et j'ai cru l'entendre me dire "Sauve-moi, Aime-moi". Un regard désespéré de chaton qui a vécu le pire lors de ses premiers mois de vie.

Alors, je l'ai aimé ce chaton qui ne savait ni ronronner, ni se laisser caresser sans avoir le dos fuyant à l'approche de la main.

Ce fut long, très long. Mais aujourd'hui, il ronronne, il chante et parle comme un bengal (les voisins ont été un peu effrayés lors de mon installation avec Wow Dad !).

Son dos ne s'efface plus lors des caresses. Il a encore ce réflexe de sentir la main qui s'approche, juste pour s'assurer que cette main est amie.

Et aujourd'hui, avec 2 chats et 2 lucioles, nous avons 4 bébés, une vraie arche de Noé !

Donc, oui. Je suis une blogueuse à chats !!

Wow ... Cats : oui, je suis une blogueuse à chats !
Wow ... Cats : oui, je suis une blogueuse à chats !

Publié dans Cat power

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Julie 30/09/2014 11:36

Coucou ! ton article est adorable :) ! et tes chats, de pures merveilles !
Moi aussi j'ai rejoint la team blogueuse à chats :D je dois d'ailleurs écrire un article pour expliquer mon macaron :)

http://frenchcaencaen.blogspot.fr

Wow Mum 07/10/2014 13:30

super ton article ! je viens de le lire !!!

Julie 07/10/2014 13:10

Oui c'est sympa, mais dommage que ce ne soit pas une team plus "concrète", car au final on ne sait pas vraiment combien de personnes elle rassemble!

et voilà, j'ai enfin l'article !
http://frenchcaencaen.blogspot.fr

Wow Mum 30/09/2014 12:33

Merci Julie !! C'est vraiment une belle idée ce macaron :) et çà me permet de te découvrir !!