Chronique de Grand-WowMa #2 : Bridge Over Troubled Water

Publié le par Wow Mum

Chronique de Grand-WowMa #2 : Bridge Over Troubled Water

Depuis que Sophie est enceinte et qu'elle ne travaille plus, je viens de temps en temps en visite chez elle. J'adore ce rituel qui s'est peu à peu instauré entre nous.

Elle m'accueille, m'installe dans son living; je mesure l'ampleur prise par son ventre  depuis la dernière visite,  au moment où elle tourne sur ses talons pour aller préparer le thé dans la cuisine. Mon regard note la machine à coudre sur la  table de la salle à manger. Elle s'est mise à la couture du jour au lendemain, comme moi je m'étais lancée dans le tricot pendant que j'étais enceinte.

Elle revient avec un plateau chargé de mugs et de cookies qu'elle a préparées. Elle pose l'ensemble sur la table basse devant nous, puis s'assoit en tailleur sur le canapé,  sa tablette d'un côté,  son portable de l'autre. Un chat vient se lover à  sa gauche, l'autre se poste sous la table, à ses pieds.

Elle me raconte ses projets de décoration pour la chambre des filles.  Elle est focalisée sur la recherche d'un site sur sa tablette pour me montrer des motifs de tissus.

Je la regarde. Son visage s'est un peu rempli, son expression est douce et déterminée

Elle dégage une sensation de bien être incroyable, à la fois intense et tranquille. Pendant la description de ses trouvailles, une de ses main s'est  posée sur son ventre, reliée à l'invisible.

Ma vision se trouble pendant que je remarque et ressens ce bien être. Une autre silhouette assise en position lotus se superpose à elle...  Un lange étalé sur mes jambes se soulève au rythme de la respiration de mon caniche toy,  installé dessous. Je tricote une brassière.  A chaque changement de rang, ma main se pose sur mon ventre. Je me sens pleine et calme. Un curieux écho me submerge. Je ne sais plus où je suis... Un petit gonflement bouge le tissu de ma tunique...

"Tu la sens, là?" Alors que Sophie pose ma main sur son ventre, une onde se répercute sous mon diaphragme puis un souffle passe

"Ça va maman? T'as l'air bizarre!"

C'est étrange, en effet. Je ressens mon attente comme si c'était hier, et aujourd'hui,  je suis là,  entre deux..

Entre la maman et la grand maman, je me demande quel est mon rôle, alors que le cordon de vie a été coupé. En tant que maman, je me suis toujours sentie investie de la mission de transmettre notre éducation, de faire passer nos valeurs culturelles, vers ma fille. Je conçois mon rôle de maman comme celui d'un passeur, pour permettre à mon enfant de passer d'une situation de dépendance,  à une autre, d'indépendance. Et me voici au milieu du gué, en train de passer de la situation de MAMAN à celle de FUTURE GRAND MAMAN!

Personne ne parle jamais des "futures grand mamans! Et pourtant, nous attendons aussi, dans une impatience rentrée et inquiète! On n'en parle pas parce que l'action se déroule ailleurs, dans le corps de nos filles. Nous sommes les instruments passés et passifs de cette évolution dont le déroulement invisible est pourtant passé par nous!

L'image superposée de Sophie et moi même,  toutes deux en attente, me revient et me trouble. Ce bond dans le passé est aussi un lien avec le présent et l'avenir. Un bond, "bond", en anglais, c'est un lien, une attache... Et je me retouve en position de passerelle, référence à mon prénom,  Brigitte,  "Bridge", pont en anglais.

Nous reprenons le fil de nos échanges sur les motifs de tissu que ma fille veut utiliser...

Le passeur devient passerelle.

Grand-WowMa

Merci de votre visite ! À très vite pour de nouvelles jolies choses à partager ensemble !

Chronique de Grand-WowMa #2 : Bridge Over Troubled Water

Publié dans Chronique Grand-WowMa

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

crazyprof 03/02/2015 16:18

J'adore cette idée de transmission et la chanson aussi! J'ai vu ma maman devenir grand mère avec les filles de ma sœur, elle a souvent dit qu'à part nos naissances, ses deux petites filles étaient la plus belle chose qui lui soit arrivée...Vive les grands mères! Biz V.

Wow Mum 03/02/2015 22:26

Merci !!! Vives les Grands-Mères !!!