Du black-out au mini burn out

Publié le par Wow Mum

Du black-out au mini burn out

Pfiou..... Énorme soupir de soulagement après presque 3 semaines de coupures ADSL/TV pour cause de changement d'opérateur !!

Point de silence dû à un départ en vacances, donc.

Non, juste un silence radio involontaire ... Quoique, la radio était la seule chose qui fonctionnait et rompait le silence dans lequel j'étais enfermée, mises à part nos Lucioles adorées !!

J'ai découvert au travers de ce black-out la place incroyable des technologies dans nos vies quotidiennes et combien nous en sommes addicts.

J'aimerai vous dire que cela m'a permis de développer une vie intérieure extrêmement riche mais soyons honnête ... Je n'en pouvais plus !!!

Et ce black-out m'a aussi montré mes limites en tant que maman.

Oui, internet me permet de m'évader entre deux pauses avec mes Lucioles et là, je n'avais plus ma bulle, mon oxygène ...

Les Lucioles ont eu une semaine qui fut particulièrement éprouvante pour moi et, le jeudi, j'ai tout simplement craqué devant leurs pleurs incessants dus à de foutues - pardon- de pénibles coliques !!!

Je ne demande jamais d'aide de manière générale et là, j'ai sentie mon épuisement me retomber dessus comme un soufflé raté.

En plein biberons, mes yeux me piquaient, je les fermais et sentais un poids de fatigue incommensurable.

Ce n'était pas par fierté, ni par déni. Juste, ce n'est pas dans ma nature. J'ai l'habitude d'être autonome en permanence, de gérer, de faire face quoi qu'il arrive. Un robot, un automate.

Mais la machine a ses limites et elle m'a rappelé à l'ordre ! Le black out internet m'a renvoyé à mon propre aveuglement de maman control-freak. Je ne me suis jamais posée pour faire une sieste sauf cette semaine n°1 du black-out. C'est devenu vital. Il fallait me reposer, me recharger pour pouvoir juste me sentir bien et non plus vascillante.

Comme beaucoup de mamans débutantes, j'ai commis l'erreur de ne pas dormir durant les siestes des Lucioles et ce, dès le retour à la maison. Tout simplement parce que je déteste faire une sieste, je m'ennuie et je cogite : il m'est donc impossible de m'endormir.

Mais cette fois, j'ai dormi. Trois-quart d'heure !! Cela semble dérisoire mais je me suis sentie tellement mieux !! Détendue !!! (J'étais en mode ressort, hyper stress, un circuit en surchauffe)

L'effet bénéfique m'a donné des ailes et j'ai de nouveau oublié ...

En pleine nuit, des douleurs insupportables au bassin et au dos qui descendent dans les cuisses ... SMS d'urgence à mon osteo préférée pour qu'elle vienne me débloquer car non seulement j'avais mal, mais j'en tombais presque. Or, cela est inenvisageable avec des Lucioles dans les bras ! Elle me remet en place et me dit que c'était une sacrée crise de sciatique à laquelle s'ajoutaient pas mal de bin's dû à mon épuisement. Verdict : mini burn out...

J'en suis restée toute hébétée. Très en colère contre moi, aussi.

À vouloir tout faire et surtout TOUT bien faire, j'en suis arrivée à m'oublier.

Alors cet article que vous lisez peut-être avec un petit être ou plusieurs sous le nombril, ou à côté de vous, va sans doute vous faire sourire comme j'ai souri lorsque je lisais qu'il est indispensable de dormir quand vos petits dorment.

Mais, parole d'honneur de maman ! Souriez en pensant à vous et notez de prendre RDV avec Morphée. Juste 20 minutes, ou plus. Peu importe. Le temps qu'il vous faut pour recharger vos batteries.

Et pas de bêtise ... Demandez un coup de main avant d'en avoir raz la casquette !

Grand-wow mum est venue chez nous et m'a drôlement soutenue par de petits gestes quotidiens comme laver l'armée de biberons, plier le linge et juste, être là. Pouvoir parler. J'ai pris soin d'elle aussi car son séjour était lié à la nécessité de prévenir le retour d'un animal à pinces. Courageuse, ma Mamoune. Souriante malgré les piquotements désagréables. Une leçon et un miroir car, elle aussi a parfois tendance à se faire passer en second.

Une maman heureuse et détendue fait tellement plus le bonheur de ses bébés !! Tant pis si notre maison n'est pas archi nickel ! Tant pis si vous devenez le meilleur client du traiteur japonais ou de l'italien du coin !

Je me suis oubliée et ça m'a mise une claque. Ne faites pas cette erreur !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

twinsavenue 19/07/2014 22:17

Haaa est ce que je ne t'avais pas dit! Lol
c'est super de s'en rendre compte avant le burn out total comme moi... Aujourd'hui la sieste est devenue une nécessité, 20 min et hop! Et pour internet,je te comprend avec cette bulle! Bisous et repose toi! Désolé pour ta petite maman...

Wow Mum 20/07/2014 12:20

Merci beaucoup Marine ! Oh que oui, tu as raison !! J'ai un gros défaut...je repousse tout le temps mes limites, et le pire est que je ne m'en pas toujours compte ! Merci pour Grand-Wow Mum. Elle m'épate et je suis fière d'elle et de son courage !

Bertille 19/07/2014 16:52

Ah bah ça, curieuse coïncidence, je suis en train de me demander si moi aussi je ne suis pas en train de couler à force de tout gérer et de me dire que je n'ai pas le droit deme plaindre car j'ai voulu deux enfants rapprochés...

Je suis contente que tu aies repris le dessus, oui, comme tu le dis, il faut faire attention à ne pas s'oublier...

plein de courage à toi

Wow Mum 19/07/2014 17:00

Merci beaucoup Bertille !! Prend soin de toi car si tu te poses la question, c'est que tu as déjà la réponse : lève le pied !! Et tu as le droit d'être HS et d'en avoir marre de temps en temps ! C'est un peu comme le baby blues, on se dit que l'on a pas le droit de pleurer parce que l'on a eu nos bébés et qu'on les aime, mais avec tout l'amour que l'on a, on reste humaine avec des limites.